AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI   Sam 14 Jan - 21:12


→ Si tu savais seulement, qu'elle était tout pour toi...
Voilà plus de deux semaines que nous avions mis les pieds dans l'immense citadelle. Elle était magnifique. Je n'avais jamais rien vu de pareil, mais étrangement je n'eus pas la choix de ressentir l'effet de surprise qui émana de la plupart de mes hommes. La citadelle était belle, mais quelque chose en moi la rendait banale. De toute façon, j'avais du la voir pendant ma période de dragonnier, mais cette période était bien loin derrière moi. D'ailleurs, j'avais préféré le garder pour moi. C'était une partie de mes souvenirs que je refusais de découvrir. Certains étaient devenus fou après la perte de leur dragon et aussi égoïste que cela soit, je n'avais aucune envie que ça m'arrive. J'étais déjà assez fou comme ça, alors franchement, autant éviter de m'en rajouter.

Nous avions eu la chance d'arriver à Honia sans dommage, mon génie y était bien entendu pour quelque chose, bien que... c'était peut être bien plus de la chance, mais j'aimais tout de même l'idée que mon esprit ai réussi à tout tirer des différentes difficultés que nous avions pu trouvé. J'étais loin de l'île. Ce lieu était une sorte de lieu béni. Il m'avait apprit à revivre, j'avais appris à remarcher, à remonter à cheval et bien sur à me battre, mais ça je savais déjà le faire, c'était inscrit dans mes souvenirs, parer, attaquer, feinter, tout ça était ancré dans mon esprit. Rien de très étonnant vu la marque que j'arborais au poignet. Celle ci était loin d'être passer inaperçu aux yeux de mon sauveur. D'ailleurs, si je ne l'avais pas eu, il ne m'aurait sûrement pas sauver...

Personne n'avait comprit la manière dont j'avais fini par m'échouer sur cette île. La réponse devait être enfoui au plus profond de moi, si profondément que j'étais incapable de trouver un quelconque moyen pour accéder à cette réalité perdue. Avec le temps j'avais fini par me dire qu'il devait avoir une raison. La vie que j'avais laissé derrière moi ne devait rien contenir de bon. C'était plus facile à accepter que d'imaginer femme et enfants morts dans un bain de sang. Cependant, je possédais toujours un objet. Un médaillon que je ne quittais jamais. J'étais bien incapable de l'expliquer, mais une chose était sûre, celui ci avait une importance primordiale et je refusais de l'enlever.

Notre arrivée avait fait un peu sensation. Notre groupe n'était pas si petit vu qu'il contenait une cinquantaine d'hommes armées et prêt à se battre. Nous n'étions pas comme ses paysans venus ici pour se battre sans rien savoir à la guerre. Non, nous étions prêt...et d’ailleurs nous étions bien les seuls. Voilà pourquoi, il fut décidé qu'on vienne en aide à ces personnes dénués de toute technique de guerre. Autant éviter de les voir se faire tuer le premier jour.

Aujourd'hui n'échappait pas à la règle. J'étais d'ailleurs en train d’entraîner un gamin blond qui se voulait dragonnier quand Vorondir apparut pour me demander un service. Enfin de l'action, aller intercepter un convoi d'or. Ah ah , mais que oui et avec un plaisir sans fin. Je congédiais donc mon élève pour me concentrer sur la tactique a adopté avec quelques hommes de confiance. Évidemment, le sérieux n'était pas trop de rigueur et on finit bien rapidement par éclater de rire. « Gauvin, si tu veux te promener nue dans la forêt, je te laisse ce plaisir, mais ne pleure pas si tu te prends une flèche dans les fesses. ». Soudain, l'homme arrêta de parler pour regarder derrière moi. Hein ? Je me tournais rapidement. Une femme nous observait, je la dévisageais. En effet pas mal du tout la brunette. Mon poing alla trouver les côtes de Gauvin. « Concentre toi et laisse la tranquille, tu vas lui faire peur ? tu as vu ta tête, tu es dénué de charme ^^. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI   Sam 14 Jan - 21:58


Cela faisait maintenant près d'une semaine que j'étais à Honia. Doucement, j'avais commencé à reprendre des forces, bien que je ressemblais toujours plus à un squelette ambulant comme le disait William d'une façon si charmante, qu'à une femme en bonne santé. Pendant toute la semaine, j'étais restée dans ma chambre. Les enfants étaient souvent passés me voir, et leur présence m'avait fait beaucoup de bien. Doucement, j'avais pu réapprendre à faire la différence entre rêves et réalité, et c'était grâce aux enfants. C'étaient eux qui étaient le seul lien entre le monde réel qui moi, comme une sorte d'ancrage qui m'évitait de me perdre dans mes souvenirs. Bien sur, quand ils étaient parti, je retournais auprès de Will, mais ce n'était plus pareil. Autant avant cela avait semblé tellement réel, autant maintenant je pouvais clairement distinguer le rêve de la réalité. Dès que les enfants étaient partis, je me sentais mélancolique. Dire qu'avant de rencontrer Will, je n'avais jamais cru au grand amour, celui qui fait que tout le reste vous semble bien accessoire. Et même après notre rencontre, cela n'avait pas toujours été facile entre nous. Bien au contraire même, je n'avais pas supporté cet homme arrogant et bien trop sur de lui. On avait mis pas mal de temps pour apprendre à se connaitre, et surtout à s'apprécier. Et désormais, j'avais énormément du mal à vivre sans lui. Cela semblait même impossible...
Soudain, je sentis l'envie d'aller me dégourdir les jambes. C'était comme si quelque chose me poussait à me dégourdir les jambes. Arrivée dans la cour, je jetais un regard vers la grande porte de la citadelle. C'était certainement bête, mais j'aurais tellement aimé voir Will franchir à nouveau cette porte. Comme le jour où il était revenu de par les morts. En fermant les yeux, je pouvais revoir clairement la scène. Une larme coula le long de ma joue. Tout cela était du passé, cette fois, il ne reviendrait pas... Je me remis en route, sans vraiment avoir de destination précise. Une voix qui me semblait familière attira mon attention. Sans doute que ce n'était qu'une illusion, qu'un tour de mon esprit... Je devais vraiment être entrain de devenir folle à m'imaginer d'entendre la voix de Will, et pourtant, je ne pouvais pas m'empêcher à avancer dans cette direction, avant de m'arrêter à quelque distance de cet homme. Au premier regard, il n'avait rien de Will, il suffisait de regarder la couleur des cheveux. Et pourtant... Le regard rapide qu'il me lança suffit pour me convaincre que ce n'était pas un tour de mon esprit. Non, c'était tout simplement impossible d'oublier ces yeux verts. Mais pourquoi il ne venait pas me voir ? Pourquoi il semblait de ne pas m'avoir reconnu ? Je finis par me résoudre à aller le voir, et en approchant, mon regard se posa sur le collier qu'il portait... C'était moi qui le lui avait donné, c'était un autre héritage familial, et j'avais voulu qu'il le porte, comme lui m'avait offert le bracelet de sa mère en guise de symbole de fidélité. Ma main se posa tendrement sur le bras de cet homme.
"Will ! Enfin..."
Lorsqu'il regarda dans ma direction, je le serrais tendrement dans mes bras. A vrai dire, j'avais toujours du mal à y croire, et pourtant, j'étais persuadée que c'était bien lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI   Sam 14 Jan - 22:44


→ Si tu savais seulement, qu'elle était tout pour toi...
Je n'aimais pas spécialement me battre, quoi que si en fait j'aimais ça , j'aimais le danger et encore plus tenter de trouver une solution pour réussir à vivre encore un peu plus longtemps. C'était complètement fou, mais on apprend pas au vieux singe à faire la grimace. J'étais ainsi et bien évidemment je ne risquait pas de changer. J'étais moi, enfin ça je n'en savais rien, mais ce que je savais c'est que je me sentais heureux, bien que vide d'une certaine façon. Il m'était arrivé de chercher à trouver ce petit bout de moi qui semblait refuser vouloir de recoller. Finalement, les années passants j'avais laissé tomber, me créant une nouvelle vie, sûrement bien différente de l'ancienne. Ici, personne ne m'avait reconnu. Je ne devais donc pas être très aimé ou peut être n'avais je jamais mis les pieds à Honia. Mon nouveau rôle d'instructeur était loin de me plaire. Je n'étais pas là pour apprendre à des gamins à se battre, j'étais la pour me battre et pour couper la tête à ce serpent qui se disait roi. La raison qui me poussait à haïr tant cet homme m'était cependant inconnu. Je le haïssais parce que mon père le détestait... La magie, je ne m'en souvenais pas, je ne l'avais pas vu à l’œuvre. Désormais je la ressentais, cette brume, ce Vorondir imposait un respect au moment même ou l'on le regardait. Il semblait être entouré d'une aura mystérieuse et puissante. Honia était peuplée par quelques magiciens et c'était par eux que je découvrais la magie. Bien sur, il y avait les dragons aussi. Ces créatures sublimes... les voir voler me donnait un sentiment désagréable, triste, je n'aimais pas ça...

J'aimais particulièrement les femmes, mais il y avait quelque chose qui me génait dans mes relations avec celle ci. A chaque fois que ça risquait de devenir intéressant je me refermais comme une huître. C'était obligatoire... Non, elle n'était pas celle que je recherchais. Le problème, c'est que bien évidemment j'ignorais tout de celle que je recherchais, ce qui entre nous rendait les choses compliquées. En tout cas, mes histoires de cœurs...quoique je n'en avais pas, enfin mes pseudos histoires permettaient à moi même et à mes hommes de rire de bon cœur sur des sujets assez déridant.

Pour le moment, j'étais cependant plus intéressé par la mise en place du plan pour notre attaque. J'avais beau être une tête brulée, je savais qu'une mission qui se voulait réussite, demandée avant tout une bonne mise en place et donc un bon plan. Bien évidemment , c'était sans compter sur les petits délires de mon ami Gauvin. « Elle vient te voir... tes fesses doivent lui plaire » Rha... je lui envoyais en coup de coude « ferme la » et me retournait vers la femme. Malgré son état et surtout sa maigreur... mon cœur se mit à battre avec force dans ma poitrine si bien que je restais immobile pendant un temps. Will... Hein ? « C'est sûrement une de tes anciennes conquêtes » « ferme la, sinon je garde ton plan de les surprendre en te faisant courir à poil »Ok...alors bon heu... Non pas que le fait de me faire enlacer par une jolie femme me gêne, mais être prit pour quelqu'un d'autre. Je m sortais donc rapidement de ses bras avant de lui sourire. « Will, ? Will ? Y a pas de Will ici, et je suis sur que si je vous avez vu, je ne vous auriez pas oublié. Esendril Newell, je dirige les îles du sud, et je suis à votre service ». Je m’arrêtais de parler avant de lui sourire... elle me troublait et ça n'était pas arrivé depuis..heu toujours. peut être qu'elle le connaissait d'avant. « J'ai été victime d'un accident... mes souvenirs ont prit la malle, donc il est possible que vous me reconnaissiez ? Désolée si 'ai abusez de vous d'une quelconque façon ,ou si je vous ai fait miroiter un mariage ou un truc du genre, mes engagements ne tiennent plus » Gauvin éclata de rire tout en posant son coude sur mon épaule. « Attend faudrait déjà qu'une femme veuille t'épouser et ça c'est pas gagner. Quelle est votre nom, je m’appelle Gauvin » Voir Gauvin lui faire les yeux doux commençait à me taper sérieusement sur le système. « Gauvin, dégage, va faire quelque chose de ta journée !!! »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI   Dim 15 Jan - 13:39


Dire que j'avais cru Will mort. C'était une pensée à laquelle je n'étais jamais arrivée à me faire, et pourtant que j'avais été contrainte à accepter. Pendant toutes ces années, j'avais pleuré la mort de Will, si bien que j'avais du mal à croire à mes propres yeux maintenant que je le voyais devant moi. Bien sur, il avait changé, et vieilli, ce qui pour un dragonnier ne pouvait signifier qu'une chose : sa dragonne était morte. En tout cas, l'apparence de Will avait beaucoup changée, et à première vu, il était bien difficile de le reconnaitre à moins de bien le connaitre. Mais si on regardait de plus près, on pouvait retrouver beaucoup des traits de l'ancien Will, sans parler de ses yeux qui eux n'avaient pas changé. Ils étaient toujours de ce même vert émeraude, comme ceux de William junior. Non, c'était tout simplement impossible de se tromper à ce sujet. Voilà pourquoi j'étais allée le voir, voilà pourquoi je l'avait serré dans ses bras. Je me souvenais encore de la dernière fois qu'il était revenu de parmi les morts. J'avais couru vers lui, et il m'avait rattrapé pour m'embrasser. D'ailleurs, revenir de parmi les morts semblait être devenu une habitude chez lui, puisque c'était tout de même la 2eme fois que tout le monde le croyait mort, et que pourtant, il était revenu. Mais cette fois, la rencontre ne devait pas se passer comme la dernière fois, puisqu'il la repoussa, chose que j'avait du mal à comprendre. Sans doute devait-ce être une de ses blagues pas drôle qu'il avait l'habitude de faire, mais en tout cas, c'était loin de me plaire. Mais pour le moment, j'étais bien trop heureuse de le savoir en vie pour être réellement en colère contre lui.
"Tu trouves ça drôle ?"
Prétendre qu'il n'y avait pas de Will ici, non c'était trop bas pour être une de ses blagues, ou alors elle était vraiment de mauvais goût. Toujours près de lui, je plongeais son regard dans celui de l'homme qui se trouvait en face de moi, tout en posant tendrement ma main sur sa joue. Dans mon esprit, c'était tout simplement impossible qu'il m'ait oublié, cette idée ne me traversa même pas l'esprit, si bien que les paroles de l'homme furent une véritable douche froide. Pourtant, j'avais toujours du mal à croire que cela puisse être vrai. Non, il devait blaguer, pour une raison que j'ignorais. Depuis quand il était devenu comme ça ? Il semblait aussi insupportable que lors de notre première rencontre bien des années plus tôt. Le mariage... Non, il n'y avait jamais eu un tel lien entre nous, et d'ailleurs, il devait parfaitement le savoir.
"Will, tu crois pas que ça suffit ?"
Quand à l'autre homme, je lui jetai un regard rapide, avant de l'ignorer à nouveau. La seule personne qui m'importait à ce moment, c'était bien Will, et uniquement lui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI   Dim 15 Jan - 14:28


→ Si tu savais seulement, qu'elle était tout pour toi...
S’il y avait bien une chose que je n’aimais pas c’était être poussé sur un chemin que je refusais de prendre. Mes hommes étaient au courant, il était déconseillé de m’énerver. Ma nature n’était pas violente, mais je n’aimais pas qu’on me cherche ou qu’on m’oblige à faire ceux que je refusais. D’ailleurs, c’était assez impossible, vu que j’étais bien capable de supporter des heures et des heures de torture sans pour autant qu’on obtienne quelque chose de moi. En tout cas, c’était ce que je ressentais, je n’avais nullement été torturé mais j’étais sur de garder tout cela caché. Difficile à dire sans avoir vécu ce genre de chose, mais ça me semblait la meilleure des possibilités. J’étais remplis de défauts, mais une chose était sure, j’étais droit, profondément ancrée dans la justice fraedienne et non celle de ce roi. Ne me demandez pas pourquoi, la raison j’étais bien incapable de la donner, mais j’étais sur de moi, sur que je refusais qu’un homme tel que ce roi nous dirige. Mon père, ou plutôt mon sauveur m’avait permis d’apprendre les anciennes traditions. La dévolution de la couronne telle qu’elle aurait dû être et aussi l’existence de la lignée royale. Hélas, il y avait bien peu de chance pour que celle-ci existe encore aujourd’hui. Il y avait aussi bien peu d’espoir pour qu’on réussisse à faire pencher la balance en faveur du « bien ». Alors on allait surement vers une mort certaine, mais ni moi, ni mes hommes ne semblaient y penser. On avait fait le choix de nous battre. Je n’avais forcé personne. Tous avait une la possibilité de rester sur l’île, certains l’avaient fait. Je ne leur en avait pas tenu rigueur. Ils préféraient rester avec leur famille et c’était compréhensible. Pour ma part, je n’avais rien à perdre, c’était le cas pour Gauvin. Il avait tout perdu lors de la dernière grande guerre, alors on s’était rapproché et désormais c’était mon meilleur ami. Il n’était surement pas la meilleure des fréquentations du monde, mais on pouvait compter sur lui et à tout moment.

Cette femme, elle avait quelque chose d’énervant mais d’attirant à la fois. Si bien que j’étais bien incapable de lui demander d’aller se faire voir. Non, elle m’intriguait, et bien que l’envie de retrouver mon passée était loin de me plaire, l’idée de savoir l’importance qu’elle avait pu avoir dans ma vie me titillait. En tout cas mon comportement semblait l’énerver. Non, mais elle se prenait pour qui celle-là. Ok, on s’était peut être connu dans le passé mais pas la peine de me lancer un regard noir comme si elle était en train de gronder un gamin. Je croisais les bras sur mon torse affichant une moue désintéressé. « Drôle ? J’ai d’autre chose à faire que de vous faire tourner en bourrique. » Elle semblait avoir du mal à comprendre et malgré le fait que ça m’énerve, j’étais finalement bien incapable d’hausser la voix. « Écoutez, je ne connais pas de Will, je l’ai peut-être été à une époque, mais je ne le suis plus. Le seul Will que je connais c’est un William et c’est un gamin de 20 ans qui se veut dragonnier. Je suis désolée de ne pas pouvoir vous donner une réponse plus claire, mais je n’en ai pas » Cependant il ne pouvait nier que le contact de la main de la femme l’avait comme électrisé, des images lui étaient apparu, mais tout était si flou qu’il était incapable de comprendre ce flot d’information. En tout cas, ça valait la peine de creuse, vu que c’était bien la première fois en 18 ans qu’il sentait ses souvenirs refaire sur face. « Quel est votre nom ? »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI   Lun 16 Jan - 17:04


J'avais pendant si longtemps mélangé réalité, rêves et illusions si bien que maintenant que je me trouvais à nouveau libre dans Honia, il m'arrivait de me demander si ce n'étais pas entrain de rêver. Mais rien que le fait que je me pose cette question prouvait bien que cela ne devait pas être le cas. Après tout, dans un moment de délire, tout semblait tellement réel qu'on ne se posait pas de question si ce qu'on était entrain de vivre était vrai ou non. Au fond de moi, je souhaitais tellement revoir Will qu'à chaque tournant, dans chaque couloir que j'empruntais, j'espérais le voir arriver. Bien sur, ce n'était pas le cas, cet espoir était vain, et pourtant, il était là. En tout cas, le fait que Will semblait incapable de me reconnaitre m'avaient fait douter, allant jusqu'à me dire que mon esprit me jouait des tours, qu'à force de souhaiter de voir Will, je le voyais dans un parfait inconnu... Et pourtant, il y avait ce pendentif. Non, ça devait vraiment être lui, ça ne pouvait être autrement. D'autant plus que même ses mimiques semblaient toujours être les mêmes, c'était de quoi devenir fou. Comme il croisait les bras de la sorte, ce regard de défi... J'y retrouvais clairement le William que j'avais tant aimé, et que j'aimais toujours.
Un sourire triste se dessina sur mon visage quand il évoqua William junior. J'étais obligée à accepter qu'il se souvenait vraiment de rien. Et dire qu'il devait souvent croiser son fils sans pour autant avoir la moindre idée de qui il s'agissait... Mais cela semblait être réciproque, ce qui était tout de même étrange. Autant William n'avait pas eu du mal à me reconnaitre, mais il avait beau croiser son père tous les jours, sans pour autant le reconnaitre... Oui, il avait changé, mais à en juger de ce que j'apercevais dans la glace, j'avais tout autant changée.
"C'est n... mon fils"
J'avais failli dire notre, mais finalement, je préférais éviter. Tout simplement parce que c'était à lui de le découvrir, il devait se souvenir, et jusque là, cela ne servait à rien de tenter de lui parler du passé. C'était la même chose que pour mon nom, il allait s'en souvenir en temps voulu...
"C'est à toi de le découvrir"
Je me retournais pour partir, et autant dire que c'était certainement une des choses les plus difficiles que j'avais eu à faire. C'était désespérant de savoir qu'il ne se souvenait pas de notre relation, que rien de tout cela n'était resté, et que peut être il ne s'en souviendrait jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI   Lun 16 Jan - 17:33


→ Si tu savais seulement, qu'elle était tout pour toi...
Ma vie sur l'île m'avait laissé le temps de guérir et autant dire, j'avais mis du temps. Je me souviens encore de la douleur des premiers jours. A cette époque ou j'étais conscient de la douleur mais trop mal en point pour pouvoir hurler. Personne n'avait d'explication. Mon corps était en train de se reconstruire, rien ne m'avait pourtant été administré. Cependant chaque jour amené son lot d'amélioration. Les os qui repoussent, le cœur qui bat plus vite, les poumons qui se remettent à fonctionner d'une façon normal. Les muscles qui doucement se tendent pour m'aider à respirer. Puis le retour de la vue, de l'odorat et du toucher. J'étais revenu de loin, j'avais frôlé la mort, ou peut être étais je mort pendant un cour instant. Pour tous, ma survie révélait du miracle et ce n'était pas moi qui risquait de dire le contraire. La marche fut la chose la plus difficile à retrouver, mes jambes étaient devenues frêles. Avec le temps, elles avaient retrouvé assez d'énergie et de force pour me porter. Si bien que désormais tout cela était derrière moi. Tout était la pour me permettre d'oublier, si ce n'est le collier que je portais autour du cou, et la marque enveloppant mon poignet. Cette marque je la cachais aux yeux de tous, refusant ainsi d'admettre qu'avant j'étais différent. J'avais réussi à trouver une certaine sérénité dans ma vie, une certaine stabilité. Je n'avais juste jamais eu envie de faire le ménage pour tout déranger, réapprendre à vivre avait été si dur, que je ne ressentais pas le désir de trouver les raisons qui m'avaient amené sur l’île... Il devait y avoir, et sûrement pas une seule. Ma mémoire semblait refuser comme un cheval refuse d'avancer, elle faisait demi tour comme si ce que je devais découvrir ne pouvait m'amener que du malheur.

Cette femme... Il y avait ce petit quelque chose, cette sensation intime de la connaître, ou plutot de l'avoir connu. Cependant, je ne pouvais répondre à ses questions et à ses doutes, j'étais bien plus perdu qu'elle. Pour moi, malgré son joli minois, elle n'était rien d'autre qu'une femme qui réussissait tout de même le miracle de réveiller des émotions que j'avais cru jusqu'alors oublié. Pour autant, il m'était bien impossible d'être la personne qu'elle semblait rechercher...

Le gamin blond était donc son fils. Voilà qui éclairait un peu sa lanterne, il était dans la cour le jour ou William l'avait ramené. Aliénore Curtiss, c'était ainsi qu'elle s'appelait. Il n'avait pas la mémoire des noms, mais celui ci s'était gravé dans sa mémoire. « c'est un gentil garçon ». Ce fut la seule chose qui trouva à répondre. Il haussa les épaules la regardant partir, elle l'avait énervé, tu découvriras toi même. Gné ? Il n'avait plus 3 ans, loin de lui l'idée de jouer aux devinettes. Il se retourna donc vers ces hommes vautrés comme un tas de phoques sur la plage. « Qu'est que vous foutez encore la, allez chercher les chevaux, on part sur l'heure »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " On se connait belle demoiselle ?" PV ALI   

Revenir en haut Aller en bas
 
" On se connait belle demoiselle ?" PV ALI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catherine, Jeune et belle demoiselle
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Mais dis moi ? On se connait ? [PV Sophia]
» Belle étalon cherche femme...xD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Of Gods and Men :: Les terres ancestrales :: Honia :: La cour-
Sauter vers: